Le clocher

U Campanile

Construit au 17ème siècle le clocher, situé à 305 m d’altitude au centre du village, au hameau de Pieve, est un monument historique de 15 m de hauteur, 4,70 m de largeur et des murs d’une épaisseur de 1,15 m.
De couleur blanche, il constitue un amer remarquable pour les marins. Il était autrefois audible et visible de tous les hameaux.
Lors de la première visite à la Mairie de Canari le 11 mai 2012 en vue de réaliser (par l’Association Petre Scritte) l’inventaire architectural et mobilier de la commune, le président de l’association M. Jean-Christophe LICCIA nous a fait part, en exclusivité, d’une découverte importante qu’il avait faite, au cours de ses recherches sur le patrimoine du Cap-Corse notamment sur l’histoire du clocher [1].
Aux archives départementales de Bastia, il a découvert les minutes, « U CEPPU » du notaire Agostino Agostini de Silvarecciu [2] qui exerça au village de 1671 à 1680 et fut chancelier auprès du Seigneur de Canari, le colonel Lorenzo Cenci.
Plusieurs actes sont consacrés au clocher dont le premier en date du 29 mai 1672 où la population est réunie sur la place de la chapelle Santa Maria Assunta – après plusieurs réunions où l’idée, l’emplacement et la construction du clocher ont été décidés – pour traiter de la fabrication de la chaux nécessaire à la construction du futur clocher. Il est précisé que la chaux sera faite à la marine de Scala où l’on peut toujours apercevoir l’emplacement du four à chaux.
Le contrat de construction du clocher rédigé et signé le 27 août 1673 par deux maîtres maçons de Canari, les « maestro » Matteo q Nicolao et Sansone q Paulandria* désignés par la construction de l’ouvrage.
Sur l’acte du 2 février 1677, il est indiqué que deux maîtres maçons de la ville de Gênes viennent à Canari pour estimer les travaux réalisés.
Grâce à M. JC LICCIA, que nous remercions, nous savons aujourd’hui que notre beau clocher, construit avec une garantie décennale, a 342 ans [3].
De la place du clocher [4], belvédère incomparable, une vue panoramique exceptionnelle s’offre sur le village, le golfe de Saint-Florent, les montagnes ainsi que sur la pointe de la Revellata près de Calvi. Par temps clair, vous pourrez apercevoir les côtes du Continent. A vous de le découvrir.

 * Le q placé entre deux prénoms signifie « fils de … ou bien fille de… ».

[1] « Cronica », Petre Scritte, N° 34, avril 2012.
[2] « U Cumunale Canarese », Bulletin semestriel de la municipalité, N°9, Janvier 2013.
[3] « U Cumunale Canarese », Bulletin semestriel de la municipalité, N°5, Janvier 2011.

Le clocher
Le clocher